CASABLANCA (Maroc) – Le judoka algérien Abderrahmane Benamadi (-90 kg) s’est qualifié pour la finale de l’Open Africain de Casablanca après sa victoire contre l’Azéri Ramin Gurbanov, dimanche.

Menant d’entrée par deux pénalités, l’Algérien a scellé son succès en inscrivant un Ippon, après 1min 46sec de combat.

En finale des moins de 90 kg, Benamadi sera opposé à un autre Azéri, Mammadali Mehdiyev, avec la médaille d’or comme enjeu.

Benamadi avait terminé en tête de la Poule (A), après avoir battu respectivement l’Indonésien Horas Manurung puis le Britannique Gary Hall.

De leur côté, Kaouthar Ouallal (-78 kg) et Lyes Bouyakoub (-100 kg) devront passer par le repêchage pour espérer se qualifier en demi-finales.

Exemptée du 1er tour, Ouallal s’était inclinée dès son premier combat contre la Russe Vera Moskalyuk. Mais elle s’est vu offrir une 2e chance à travers le repêchage, où elle sera opposée à l’Italienne Assunta Galeone.

Dans la catégorie des moins de 100 kg, Lyes Bouyakoub avait remporté son premier combat contre le Qatari Reda Nafwa, avant de s’incliner au suivant, contre le Russe Filipp Ivanov.

Au repêchage, Bouyakoub a déjà remporté son premier combat contre Saidzhalol Saidov (Tadjikistan) et attend de connaître son prochain adversaire, avec l’espoir de poursuivre l’aventure.

Samedi, lors de la première journée de ce tournoi, trois judokas algériens avaient concouru, à savoir Saïdi Sabrina (-48 kg), Meriem Moussa (-52 kg) et Imène Agouar (-63 kg).

Saïdi et Agouar ont décroché la 5e place (bien 5e place), dans leurs catégories de poids respectives, au moment où Moussa s’est contentée de la 7e place.

L’Open Africain de Casablanca, organisé du 12 au 14 mars au Maroc, est marqué par la participation de 255 athlètes (165 messieurs et 90 dames) de 47 pays.

La Fédération algérienne de judo (FAJ) a engagé un total de 8 athlètes dans cette compétition (6 dames et 2 messieurs).

Sonia Asselah (+78 kg) fera incessamment son entrée en lice dans ce tournoi. Elle sera opposée, pour son premier combat, à la gagnante du match Khadidja Benghanem (Maroc) – Adysangela Moniz (Cap-Vert).