SYDNEY – Le judoka algérien Houd Zourdani (-66 kg) a décroché la médaille d’argent à l’Open d’Océanie, en cours à Sydney (Australie), suite à sa défaite en finale contre le Britannique Nathan Burns.

Exempté du premier tour, l’Algérien n’a eu besoin de remporter que deux combats pour terminer en tête de la poule « A » et se qualifier ainsi aux demi-finales.

Zourdani a commencé par s’imposer devant l’Australien Michael Valent, puis l’Américain Quintin Cook, avant de sortir le Belge Kenneth Gansbeke en demi-finales.

Dans une finale âprement disputée, Zourdani a vendu chèrement sa peau, après 5 minutes de combat acharné, ne s’inclinant que par pénalité devant le Britannique Nathan Burns.

Abderrahmane Benamadi (-90 kg), versé dans la poule « A », a été exempté du premier tour. Il affrontera le vainqueur du combat opposant le Néo-Zélandais Tim Brew à Gihan Darshana, du Sri Lanka.

Lyès Bouyacoub (-100 kg) a été également exempté du premier tour. Il affrontera le vainqueur du combat opposant le Tunisien Anis Benkhaled à l’Australien Samuel Dobb.

Mohamed Amine Tayeb (+100 kg) a été versé, lui, dans la poule « D », ne contenant que trois candidats.

Exempté du premier tour, Tayeb affrontera le vainqueur du combat opposant le Canadien Ignacio Rodriguez à l’Australien Nicolas Bernard.

La Fédération algérienne de judo (FAJ) n’a engagé que quatre athlètes dans cet Open d’Océanie, soit sept de moins qu’à l’Open africain, disputé quelques jours auparavant à Port Louis (Ile Maurice).

Houd Zourdani (-66 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyès Bouyacoub (-100 kg) et Mohamed Amine Tayeb (+100 kg) figurent actuellement parmi les 22 meilleurs judokas au monde, ce qui augmente leurs chances de participer aux Jeux Olympiques de Rio, à condition de garder au moins leur classement actuel.

C’est d’ailleurs dans la perspective de récolter des points nécessaires à cette qualification que la Fédération algérienne de judo les a engagés dans cet Open d’Océanie, en attendant de prendre part à d’autres tournois, notamment, des grands chelems de judo, au mois de décembre en Asie.