ALGER- La sélection algérienne messieurs de judo s’envole mercredi pour la République tchèque, où elle doit effectuer un stage de préparation du 9 au 17 mars, en vue des Championnats d’Afrique-2016 à Tunis en avril, a appris l’APS auprès de la Fédération algérienne (FAJ).

« Environ 1.000 athlètes seront présents à ce stage, de renommée mondiale, ce qui est une très bonne chose pour nos judokas dans le cadre de leur préparation », a indiqué le Directeur technique national, Samir Sebaâ.

La sélection masculine de judo sera cependant privée d’Abderrahmane Benamadi (-90 kg) et de Lyes Bouyakoub (-100 kg), dispensés du stage pour pouvoir participer à l’Open africain de Casablanca (11-14 mars) où ils essayeront de consolider leur classement qualificatif aux jeux Olympiques (JO-2016) de Rio, à travers la récolte de points.

Au retour de Tchéquie, la sélection nationale sera scindée en deux groupes. Le premier, comportant les internationaux concernés uniquement par les Championnats d’Afrique en Tunisie et le second, ceux qui visent une qualification à Rio.

« Les internationaux concernés uniquement par les Championnats d’Afrique seront en regroupement à Souidania (Alger) au moment où les candidats à une qualification aux JO seront engagés dans un tournoi international du 22 au 25 mars en Géorgie », a fait savoir Sebaâ.

Après la fin du tournoi, les judokas algériens effectueront un stage de préparation du 25 au 29 mars, également en Géorgie, avant de rentrer à Alger.

A leur retour, les internationaux algériens n’auront pas de répit, puisqu’ils rejoindront directement le reste de leurs coéquipiers à Souidania, avec lesquels ils prendront un départ commun en Tunisie, en vue des Championnats d’Afrique.