BATNA – Les Algériens Rachid Messaadia et Abdelkrim Touati, champions d’Afrique-2016 en Kime-no-kata (kata du judo), ont été honorés dimanche soir au cours d’une cérémonie organisée au siège de leur club, le Mouloudia de Batna (MM Batna).

Les deux médaillés d’or du championnat d’Afrique 2016 disputé à Tunis, du 8 au 10 avril, ont reçu lors de cette cérémonie, un vibrant hommage qui leur a été rendu par une assistance composée de dirigeants, staff technique et athlètes.

Les présents ont salué la performance de ces deux judokas qui se sont illustrés et ont hissé haut le drapeau national durant ce rendez-vous sportif continental pour la deuxième fois consécutive.

A la salle El Menzah de la capitale tunisienne, Messaadia et Touati étaient montés sur la plus haute marche du podium après avoir surclassé des adversaires coriaces, d’Egypte et du pays hôte notamment.

Les deux hommes ont dit être « très émus » après cette distinction reçue dans « leur » wilaya, ajoutant qu’il fallait travailler avec « acharnement » pour maintenir leur niveau de performance.

Ils ont également affirmé se préparer actuellement pour la prochaine édition du championnat arabe prévue en septembre 2016 en Tunisie, ainsi que pour le championnat du monde à Malte en novembre de la même année.

Intervenant à cette occasion, Khaled Melakhessou, président de la ligue locale spécialisée, a indiqué que les résultats obtenus par les deux athlètes « traduisent l’effort remarquable du club », qualifié de « véritable école de judo » où a éclos le talent des deux champions d’Afrique.

Il a, en outre, affirmé que le fait d’investir dans la formation des jeunes à travers la création d’écoles et d’académies, « contribuera certainement et activement à l’essor du judo ».

Cette cérémonie a été marquée par la projection de vidéos et de photos montrant les moments forts de la participation de cette paire algérienne masculine au championnat d’Afrique de judo, spécialité Kime-no-kata, en plus de la remise de prix d’encouragement.