LAUSANNE (Suisse- Le judoka algérien Lyes Bouyakoub (-100 kg), médaillé d’argent lors du championnat d’Afrique 2016 à Tunis (8-10 avril), s’est hissé à la 13e position au classement mondial (Olympic Games Qualifications, OGQ), publié dimanche par la Fédération internationale de judo (IJF).

Bouyakoub, battu en finale pour le sacre africain par l’Egyptien Ramadhan Darwish, a gagné deux places et totalise désormais 1040 points au OGQ.

De son côté, Abderrahmane Benamadi (-90 kg) a gagné 7 places et se retrouve à la 14e position à la faveur de ses 951 points. Benamadi est le seul médaillé d’or masculin algérien en Tunisie, après sa victoire en finale devant le Sud-Africain Piontek Zack.

Pour sa part, Amine Mohamed Tayeb (+100 kg), qui a perdu l’or à Tunis suite à sa défaite en finale face au Tunisien Faicel Djaballah, a gagné 8 places et intégré pour la première fois le Top 20 grâce aux 832 points récoltés.

Houd Zourdani (-66 kg), médaillé de bronze au championnat d’Afrique 2016, a avancé de 4 places et occupe la 26e position (668 pts).

Chez les dames, Sonia Asselah (+78 kg), cinquième Algérienne ayant déjà assuré sa qualification pour Rio-2016, a gagné 5 places et pointe ainsi à la 28e position avec 564 points. Asselah avait remporté en Tunisie la médaille d’argent continentale.

Pour Ratiba Tariket (-57 kg), qui a raflé l’or à Tunis au prix d’une belle victoire en finale devant la Camerounaise Paul Sitcheping, elle a effectué un bond spectaculaire de 13 places. La judokate âgée de 31 ans occupe la 27e position avec 538 points.

Les judokas algériens auront l’opportunité de glaner d’autres points dans l’Olympic Games Qualification, à l’occasion du Grand Chelem du Kazakhstan (6-8 mai), du Grand Prix d’Azerbaïdjan (13-15 mai) ainsi que du Master du Mexique, animé par les 16 meilleurs judokas dans le classement mondial.