ALGER – Les clubs de la capitale ont dominé le Championnat National « par équipes » de judo, catégories espoirs et cadets (garçons et filles), disputé les 4 et 5 mars à la salle omnisports de Bousmaïl (Tipasa).

Chez les espoirs (garçons), c’est le Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires (CREPSEM) qui a pris la première place, devant l’USM Alger (2e), au moment où le GS Pétroliers et NCSP Jijel ont complété le podium.

Chez les espoirs (filles), c’est le Judo Club de Bordj El Kiffan qui a dominé l’épreuve, suivi de l’USM Alger (2e) et des deux 3es, le DS Baba Hassan et O. Bab El Oued.

Le Judo Club d’El Harrach, un autre club de l’Algérois, a dominé le Championnat National « par équipes » chez les cadets (garçons), devant le CJ Meftah (2e) au moment où deux clubs de Kabylie, JC Ouadhiah et la JSM Béjaïa ont complété le podium.

La catégorie des cadettes est la seule à avoir enregistré la victoire d’un club non Algérois, puisque c’est l’ASAM Tizi Ouzou qui a remporté le titre national, devant l’USM Alger, le judo Club Bordj El Kiffan et le CRR El Harrach.

Au total, 54 clubs de 8 wilayas ont pris part à ce championnat national, à savoir : Alger, Blida, Tizi-Ouzou, Constantine, Annaba, Oran, Mostaganem et Ghardaïa.

« Chez les espoirs, il y avait 16 clubs chez les garçons et 7 chez les filles. Chez les cadets, il y avait 23 clubs chez les garçons et 8 chez les filles » a détaillé à l’APS le directeur de l’organisation sportive (DOS) Halim Abdi.