ALGER – Six judokas algériens seront engagés au Grand Prix de Jeju en Corée du Sud (26-28 novembre), a-t-on appris mardi auprès de la Fédération algérienne de judo (FAJ).

Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyès Bouyakoub (-100 kg), Houd Zourdani

(-66 kg) et Mohamed-Amine Tayeb (+100 kg) représenteront l’Algérie chez les messieurs, alors que Sonia Asselah (+78 kg) et Kaouthar Ouallal (-78 kg) défendront les chances algériennes en dames.

« Comme nous l’avons déjà expliqué, c’est une saison préolympique où les points sont très précieux. J’espère que nos athlètes auront un bon tirage pour réussir à passer le maximum de tours et remonter ainsi au classement dans la course de la qualification aux JO-2016 à Rio (Brésil) », a déclaré à l’APS le directeur technique national (DTN) de la FAJ, Samir Sebaâ.

Après la fin de la compétition, les six athlètes algériens effectueront un court stage en Corée du Sud avant de rallier Tokyo pour prendre part au  Grand Chelem Japon (2-6 décembre).

« Le début de l’année 2016 sera important avec l’Open de Tunisie (14-15 janvier), mais surtout le championnat d’Afrique (5-8 avril) en Tunisie aussi et qui sera comme une finale de qualification », a fait savoir Sebaâ.

« Une médaille de bronze ou en argent sera suffisante pour aller à Rio pour certains alors que d’autres athlètes seront condamnés à remporter le titre continental pour se qualifier aux JO. C’est selon le classement de chaque judoka avant le championnat d’Afrique », a-t-il encore expliqué.

L’objectif de la Fédération algérienne est de qualifier « au moins quatre judokas » aux JO de Rio.

Zourdani, Benamadi, Bouyakoub et Tayeb sont dans le lot des 22 meilleurs judokas au classement olympique.