Le coup d’envoi de la coupe d’Algérie de judo, pour les quatre catégories, garçons et filles, a été donné, hier matin, à la salle de l’OPOW du stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou.

Rien n’a été laissé au hasard par les organisateurs, qui ont veillé au grain, pour que les participants et les hôtes de la capitale du Djurdjura ne manquent de rien. Pour cette première journée de dame coupe, les catégories minimes et juniors ont régalé les présents par les gestes techniques de judo, et le public venu en grand nombre à la salle OPOW a suivi avec attention la compétition, et était émerveillé par les qualités techniques et physiques des Judokas des différents clubs ayant pris part à cet évènement. Les équipes féminines et masculines de l’USMA, de Djijel, de Sétif, de Batna, de Mascara, de l’EJ Kabylie, de Tizi N’Tlata pour ne citer que ces dernières, ont épaté les présents et ont été à la hauteur durant les tours éliminatoires de la compétition, dans les catégories minimes et juniors sous l’œil vigilent de l’ex-sélectionneur national des filles, Bouheddou Mohamed, qui exerce son métier depuis plus de six ans au Qatar et des responsables locaux et ceux de la fédération de Judo. Les finales en minimes et juniors étaient prévus pour hier à partir de 16h et vers les coups de 17h, des récompenses devaient être remises aux vainqueurs. Aujourd’hui, ce sera au tour des cadets et des seniors de disputer les éliminatoires et avec comme objectif de se frayer une place en finale de dame coupe. La compétition s’annonce palpitante aujourd’hui avec l’entrée sur le tapis de la salle OPOW du stade du 1e Novembre de Tizi-Ouzou des seniors, mais aussi des cadets, qui sont l’avenir du Judo algérien. Que la fête continue et que les meilleurs gagnent. La clôture de l’évènement aura lieu en fin de journée, avec la remise des cadeaux aux vainqueurs, même aux vaincus et à tous les participants.