ALGER- Les Championnats d’Afrique 2016 de judo (seniors / messieurs / dames), prévus du 8 au 10 avril à Tunis mettront en jeu un nombre considérable de points, qui seront déterminants pour quatre athlètes algériens en quête d’une qualification aux Jeux Olympiques de Rio (Brésil).

Houd Zourdani (-66 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyès Bouyacoub (-100 kg) et Tayeb Mohamed Amine (+100 kg), jusque-là relativement bien positionnés dans le classement qualificatif aux JO2016 ont, en effet, perdu un peu de terrain au cours des dernières semaines, et doivent donc se rattraper.

Les quatre Algériens, n’ont pas été engagés dans certains tournois internationaux, notamment à Paris (France), Prague (République Tchèque) et Düsseldorf (Allemagne) pour pouvoir se consacrer entièrement à la préparation des prochains Championnats d’Afrique, ce qui a permis à certains de leurs concurrents de les dépasser dans le classement qualificatif aux JO.

Les prochains Championnats d’Afrique en Tunisie représentent néanmoins une très bonne occasion pour les quatre judokas de se rattraper, particulièrement, Mohamed Amine Tayeb (+100 kg), ayant chuté à la 29e place mondiale, avec un total de 656 points.

Abderrahmane Benamadi (-90 kg) a également perdu une place dans le nouveau classement qualificatif aux prochaines olympiades et se retrouve au 20e rang, avec 788 points.

Houd Zourdani (-66 kg) et Lyès Bouyacoub (-100 kg) sont les seuls des quatre candidats algériens à avoir conservé un classement relativement intéressant, même en ayant raté plusieurs des derniers tournois internationaux.

Zourdani a, en effet, réussi à se maintenir à la 18e place mondiale, avec 788 points, au moment où Bouyacoub pointe à la 14e place mondiale, avec un total de 1212 points. Ce qui fait de lui le candidat algérien ayant le plus de chances à faire partie du voyage à Rio, surtout s’il remporte le titre africain à Tunis.