ALGER – Le championnat national militaire inter-écoles de judo individuel et par équipes (masculin/féminin) a débuté dimanche à l’Ecole supérieure navale de Tamentfoust (Est d’Alger), avec la participation de 196 athlètes représentant douze (12) clubs.

Les athlètes engagés concourront dans sept catégories de poids chez les garçons, à savoir (-60kg, -66kg, -73kg, -81kg, -90kg, -100kg et +100kg), alors que les catégories de (-48kg, -52kg, -57kg, -63kg, -70kg, -78kg, et -78kg) sont retenues pour les filles.

Les compétitions de ce championnat national militaire inter-écoles de judo prendront fin lundi après midi avec les finales individuelles et par équipes.

Pour les organisateurs, le but de la compétition, est de promouvoir la pratique du sport au sein de l’armée populaire nationale, et le judo en particulier, « ce qui permettra de détecter des jeunes talents et profiter des expériences des championnats régionaux et nationaux qui représentent la réserve principale des équipes nationales ».

Dans son allocution d’ouverture, le commandant de l’école supérieure navale, le Général Salah Bouguerne, a insisté sur « l’importance de la pratique du sport dans la préparation des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), ainsi que son rôle dans la consolidation des relations et de la solidarité entre eux ». 

Les judokas de l’école supérieure navale de Tamentfoust avaient dominé la dernière édition du championnat national militaire inter-écoles de judo individuel et par équipes (masculin/féminin).