ORAN – Les escrimeurs italiens ont confirmé leur suprématie en dominant les finales des épreuves de la deuxième journée du championnat méditerranéen d’escrime, réservées aux juniors filles et garçons dans les trois armes (fleuret, sabre et épée), disputées samedi soir au Centre des conventions d’Oran (CCO).

Les escrimeurs italiens ont dominé les épreuves juniors qui ont regroupé 90 concurrents filles et garçons, faisant sensation en raflant quatre médailles en or sur les six mises en jeu.

Les deux autres médailles d’or ont été remportées par l’Egyptien Mohamed Hamza en fleuret et la Mexicaine Infante Vanessa en sabre.

Après deux journées de compétition, l’Italie domine largement cette 13ème édition avec la plus grande moisson de médailles en or (9), devant le Mexique (2) et l’Egypte (1).

Ce rendez-vous sportif continental de trois jours sera clôturé dimanche avec les épreuves par équipes juniors et individuelles minimes dans les trois armes.

Le président de la Fédération algérienne d’escrime, Abderaouf Bernaoui s’est déclaré satisfait de la prestation des cadets et cadettes algériens qui se sont « bien défendus » face à des nations qui disposent de très bons escrimeurs de niveau mondial.

« Avec la participation de grandes nations d’escrime, il fallait batailler ferme pour franchir le premier tour, car il faut être fort mentalement », a-t-il souligné, reconnaissant qu’il était possible de faire mieux en juniors, notamment dans certaines armes, où les représentants algériens n’ont pas pu franchir le cap des quarts de finale.

Plus de 200 escrimeurs et escrimeuses de 12 pays participent à cette 13ème édition du championnat méditerranéen d’escrime des jeunes catégories, à savoir l’Italie, l’Espagne, la Tunisie, l’Egypte, le Mali, le Ghana, l’Arabie saoudite, la Jordanie, le Liban, la Syrie, le Mexique et l’Algérie.