TUNIS- L’Algérie a remporté samedi à Tunis une deuxième médaille d’or oeuvre de Ratiba Tariket (+57 kg) clôturant la compétition individuelle du 37e championnat d’Afrique de judo senior messieurs et dames (8-10 avril) à la troisième place, derrière la Tunisie et l’Egypte et devant le Maroc.

L’objectif de 4 médailles en vermeil tracé avant le départ d’Alger, n’a pas été certes atteint, mais le staff technique algérien se félicite de la qualification de Benamadi Abderahmane (-90 kg), Lyes Bouyacoub (-100 kg), Amine Mohamed Tayeb (+100 kg) et Houd Zourdani (-66 kg) aux Jeux olympiques 2016 à Rio de Janeiro.

Dix Algériens ont été engagés samedi et les résultats étaient loin des prévisions avec surtout les défaites inattendues de Houd Zourdani  et de Djeddi Oussama.

La satisfaction est venue de Ratiba Tariket (-57 kg), qui s’est illustré en écartant Sandra Borges du Cap Vert et enchaîné par une autre victoire devant Diedhiou Hortance (Sénégal). En finale, elle a dominé la Tunisienne Jlasi Nasria et n’a pas tremblé malgré les encouragements du public de la salle El Menzah à son adversaire.

« Je suis satisfaite après avoir confirmé ma médaille d’or acquise lors des derniers jeux Africains de Brazzaville. J’ai bien géré mes combats face à des adversaires qui ne me sont pas inconnues. Cela va atténuer ma déception de ne pas aller à Rio », a déclaré Tariket à l’APS.

Sonia Asselah (Open), deuxième finaliste algérienne de la journée, a pour sa part battu en demi-finale Eyui Mbengone (Gabon)  avant de rater le vermeil en s’inclinant en finales devant la Camerounaise Mbala Atangana.

« Je suis bien revenu dans le combat à quelques seconde de la fin. Mon souhait était d’ajouter une autre médaille d’or à mon pays. Hélas cela n’a pas été la cas », a regretté Asselah.

De son côté, Moussa Meriem, qualifiée en finale des -52 kg après avoir dominé la Sénégalaise Kamara Ndeye puis Lengentil Christianne (Maurice), n’a pas eu la même réussite en finale devant la tunisienne Hela Ayari, se contentant finalement de l’argent.

L’Algérie a disputé six finales de bronze lors de cette seconde et dernière journée des compétitions individuelles marquées encore par des erreurs d’arbitrage.

Sabrina Saidi (-48 kg) a pris le bronze grâce à sa victoire au dépends de la Camerounaise Bata Philomene, après un parcours qui s’est arrêté devant la Tubisienne Olfa Saoudi, alors que dans la catégorie des -52 kg, Faiza Aissahine a surclassé pour le bronze Lengentil Christianne (Maurice).

Chez les messieurs, la déconvenue de Houd Zourdani (-66 kg) a surpris tous les observateurs. Les choses ont bien débuté pour lui avec des victoires relativement faciles devant Gourouza Zakari (Niger) et Mitri Bassel (Tunisie).

En Demi-finale, il s’est fait éliminer par le Marocain Imad Bassou. Le jeune de 22 ans a rectifié le tir en remportant la médaille de bronze devant le Sud-africain Mabulu Siyabulela, ce qui lui permis d’assurer sa qualification aux JO-2016.

Dans la catégorie des -60 kg, Salim Rebahi a dominé Traore Birama (Mali), puis le Mozambicain, Sigak Neuso avant de sortir de la course pour l’or par Dhouibi Fredj (Tunisie). Rebahi a ensuite remporté sa finale de bronze face au Béninois Gnahoui Jacob.

Oussama Djeddi (-73 kg) s’est imposé lui face à Fethi Nourine dans une finale de bronze 100% algérienne, même performance pour Mohamed Berekraâ (Open) vainqueur de l’Angolais Bento Casimiro.

A quelques mois des JO-2016 ce championnat d’Afrique est mal tombé pour la sélection algérienne beaucoup plus à la recherche de points lui permettant d’avancer dans le classement mondial.

« Nous sommes venus à Tunis pour assurer des places qualificatives aux JO-2016. On espérait une meilleure récolte en matière de médailles, néanmoins nous sommes satisfaits dans l’ensemble des résultats réalisés. Nous avions des choix à faire entre participer à des tournois pour gagner des points ou préparer des judokas au championnat d’Afrique », a expliqué le directeur technique national, Samir Sebaâ.

Championnat d’Afrique de judo 2016/Médailles : la Tunisie en tête, l’Algérie à la 3e place

TUNIS- La Tunisie a dominé les finales individuelles du championnat d’Afrique de judo senior messieurs et dames disputées vendredi et samedi au Palais des Sports d’El Menzah (Tunis) en remportant 16 médailles dont 5 or, suivie de l’Egypte (4 or) et de l’Algérie qui a glané deux titrescontinentaux.

Sur les 31 pays présents en Tunisie seulement 14 ont réussi a glaner au moins une médaille, au moment où six nations ont eu la chance de monter sur la plus haute marche du podium.

Tableau général des médailles :

Pays                                Or       Arg          Bro       Total

1-Tunisie                         5         4               7             16

2-Egypte                         4          2              1             7

3-Algérie                        2           5             11             18

4-Cameroun                  2           2              3             7

5-Maroc                         2           2              1             5

6-Guinée Bissau            1           0              0             1

7-Afrique du Sud         0            1             0             1

8-Sénégal                      0            0             2             2

9-Côte d’Ivoire            0             0             2             2

10-Angola                    0             0             1             1

11-Gabon                    0              0            1              1

12-Ghana                   0              0             1

13-Libye                     0              0             1             1

–Madagascar            0              0             1             1.