ALGER – L’objectif de l’Algérie est de gagner « au moins 4 médailles d’or » au 37e Championnat d’Afrique de judo messieurs et dames (seniors) prévu à Tunis du 8 au 10 avril, a indiqué lundi le président de la Fédération algérienne de judo (FAJ), Messaoud Mati.

Vingt-deux (22) athlètes dont 9 filles défendront les chances de l’Algérie en terre tunisienne.

« Nous allons essayer de faire mieux qu’à Libreville (2015) où nous avons obtenu 13 médailles (4 or, 4 argent et 5 bronze). Il sera aussi question de glaner des points pour améliorer notre classement mondial dans la dernière ligne droite des qualifications aux JO-2016 »,  a déclaré Mati en conférence de presse animée au siège du comité olympique et sportif algérien (Alger).

Certains judokas algériens se déplaceront à Tunis avec l’objectif de décrocher le podium et de gagner des points précieux en vue d’une qualification aux Jeux olympiques 2016 à Rio de Janeiro.

Les 22 meilleurs classés en messieurs ainsi que les 14 chez les dames seront présents d’office aux joutes olympiques.

Cinq judokas algériens: Lyes Bouyacoub (14e), Abderahmane Banamadi (20e), Tayeb Mohamed Amine (18e) Houd Zourdani (22e), plus Kaouthar Oualal (meilleure athlètes du continent) sont en pôle position pour se qualifier à Rio.

« Une médaille d’or au championnat d’Afrique vaut 400 points, donc pour nos quatre athlètes bien classés, ils peuvent assurer leurs billets olympiques dès ce championnat d’Afrique. Pour les autres judokas, ce rendez-vous sera l’occasion de s’illustrer. Notre objectif est également d’avoir le plus grand nombre de judokas dans le bloc final », a souhaité le président de la FAJ, accompagné en conférence de presse du DTN, Samir Sebaâ.

Qualifier 7 judokas pour Rio de Janeiro

De son côté, Sonia Asselah peut arracher son billet pour Rio si elle remporterait l’or à Tunis, mais sa mission sera dure devant les solides Tunisiennes.

« Notre ambition est d’avoir sept qualifiés pour les Jeux olympiques et si on arrive à réussir ce pari ce sera un bel exploit, car aux JO-2012, l’Algérie n’avait été représentée que par deux filles: Soraya Haddad (qualification directe) et Sonia Asselah (quota). Après cette compétition africaine on fera les bilans », a ajouté Mati.

Lors de l’édition 2015 disputée au Gabon, la sélection algérienne a perdu son titre masculin par équipes en s’inclinant en finale face à l’Egypte (3-2).

Les filles ont également concédé le titre continental par équipe après la défaite devant les Tunisiennes (4-1).

« Notre autre objectif est de reconquérir le titre masculin par équipes et se qualifier à la finale féminine », a conclu le patron de la FAJ.

Deux paires représenteront l’Algérie dans les épreuves de Kata: Smah Abdelhamid- Abdellah Belaoui et Rachi Messadia-Karim Touati.