TUNIS- Les judokas algériens Lyes Bouyacoub, Abderahmane Benamadi, Tayeb Mohamed Amine et Sonia Asselah se sont qualifiés pour les finales du championnat d’Afrique de judo senior messieurs et dames (8-10 avril) vendredi au Palais des Sport d’El Menzah (Tunis) qui abrite la compétition.

En messieurs, Lyes Bouyacoub (-100 kg) a dominé au 1er tour l’Angolais Bento Casimiro, puis le Marocain Louzir Khalid. En demi-finale Il a éliminé le Tunisien Anis Ben Khaled, assurant une médaille d’argent. Bouyacoub défiera en finale l’Egyptien Ramadah Darwisch classé 9e mondial.

Pour sa part, Abderahmane Benamadi (-90 kg) s’est facilement qualifié respectivement devant Doubou Bachirou du Niger, le Marocain Imad Abdelaoui par ippon en demi finale, s’offrant une place en finale où il sera opposé à Piontek Zack (Afrique du Sud).

Dans la catégorie des +100 kg, Tayeb Mohamed Amine a dominé tour à tour, l’Ivoirien Kotcha Aspa Ange, l’Egyptien El Shehabi Islam. Il défiera en finale le solide tunisien Faicel Djabalah.

Dans la catégorie des plus de 100 kg, Lili Mohamed El Mahdi (20 ans) a battu l’Ivoirien Polneau Boduit Wilfred avant de s’incliner en demi finale devant Jabalah Faicel. En Repêchage il a battu le Marocain Malki El Mahdi et disputera la finale le bronze avec El Shehabi Islam d’Egypte.

De son côté, Drid Hamza (-81 kg), a surclassé Kibikai Paul du Gabon avant d’enchaîner par une autre victoire face au Mozambicain devant  Acaccio Marlan. En demi-finale, il s’inclinera face à l’Egyptien Mohamed Abdelaal. Il jouera la finale de bronze face à Munyonga Boas (Zambie).

Chez les dames, Sonia Asselah (+78 kg)  a été la seule algérienne à se qualifier pour la finale. Elle a battu lors des éliminatoires la Sénégalaise Sagna Georgette et Wetie Diodjo Nadine (Cameroun). En finale elle combattra face la Tunisienne Nihel Cheikh Rouhou.

Quelques secondes étaient suffisantes à Imen Agouar (-63 kg) pour passer l’écueil de Yayaya Aboubacar (Niger) remportant la poule C. Le parcours de l’Algérienne a été stoppé par Meriem Bjaoui (Tunisie). Elle disputera par ailleurs la finale de bronze devant une autre Tunisienne, Bjaoui Asma.

De son côté, Amina Belkadi (-70 kg) n’a pas eu trop de difficultés pour se défaire de la Sénégalaise Hane Cécile au 1er tour. Lors de son second combat devant la Tunisienne Miled Houda, une adversaire plusieurs fois championne d’Afrique et médaillée de bronze mondiale, elle a trébuché par Sido.

Pour Kaouthar Oualal (-78 kg) elle a réussi à faire passer un ippon après trois petite secondes face à la Tchadienne Daniela Gedesson, mais  elle s’est fait éliminé ensuite par Mbala Atangana (Cameroun). Elle disputera la finale de bronze contre Alaa Hamed (Egypte).

La déception algérienne est venue dans la catégorie des 63 kg avec Souad Belakehal qui a pourtant gagné son combat  devant  Badji Fatou Kine (Sénégal). Mais après visionnage vidéo, les arbitres ont donné la victoire à la Sénégalaise jugeant que l’Algérienne a touché la jambe de son adversaire.

Les finales sont prévues vendredi après la cérémonie d’ouverture (16h00) qui sera rehaussée par la présence du Président de la Fédération internationale de judo (IJF), Marius Viser.