TUNIS – L’Algérien Mohamed Meridja a été élu premier vice-président de la Confédération africaine de judo (CAJ) à l’issue de l’assemblée générale élective, tenue mercredi à Gammarth (banlieue nord de Tunis).

Le Malien Habib Sissoukou a été élu nouveau président de la CAJ, succédant à l’Ivoirien Lassana Palenfo.

Le bureau se compose également  de la Botswanaise Estoni Haiti, secrétaire générale et du  Gabonais André Angoi, trésorier général.

Le président de la fédération tunisienne de judo Skander Hachicha, a été élu membre du bureau exécutif de la Confédération africaine de Judo et occupera les fonctions de deuxième vice-président.

Le nouveau bureau prendra ses fonctions après les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en août prochain pour un mandat de quatre ans jusqu’aux olympiades de Tokyo en 2020.